Festival Invités Programme Prix P. Bottero Infos pratiques

Accueil > Festival

Qu’appelle-t-on « Littératures de l’Imaginaire » ?

Qu'appelle-t-on « Littératures de l'Imaginaire » ?

Sous ce nom un peu cryptique se cachent les genres aux franges de la littérature que sont le fantastique, la science-fiction et l’heroïc-fantasy, qui comptent un nombre sans cesse croissant de connaisseurs enthousiastes de tous âges.

Un rendez-vous au carrefour des genres, des âges et du temps.

Le conte

Forme la plus ancienne de la littérature, pendant de nombreux siècles transmis par voie orale, le merveilleux et le récit épique qui constituent le socle de base du Conte sont à la source de toutes les littératures de l’Imaginaire. Qu’ils soient mythologiques, féériques ou populaires, ces récits ont bercé notre enfance, et se sont communiqués aux enfants d’aujourd’hui. Figures tutélaires : Hercule, le roi Arthur et Merlin, le vaillant petit tailleur, Aladdin ou Sindbad.

Le fantastique

Dérivé du roman gothique, anobli par les plumes d’Edgar Allan Poe et de Maupassant, le genre fantastique fait figure de classique dans les littératures de l’imaginaire. Il nous explique les ombres et les bruits de la nuit, donne un corps à nos cauchemars pour mieux nous permettre de les vaincre au lever du jour ! Auteurs phares : Bram Stoker (Dracula), Théophile Gautier (Le Roman de la Momie), Stephen King (Shining)

La science-fiction

Depuis Mary Shelley et son Frankenstein, la science-fiction a évolué au rythme du progrès technologique. Où autrefois Jules Verne rêvait ses voyages extraordinaires, les auteurs du 20e puis du 21e siècle ont rêvé de civilisations extraterrestres, de pouvoirs fabuleux, ou d’une terre différente. Les soleils de cette galaxie sont : Ray Bradbury (Farenheit 951, Chroniques Martiennes), Isaac Asimov (Les Robots), Steven Spielberg, James Cameron

L’heroïc-fantasy

Issu du légendaire, ce genre allie récits héroïques et magie, quêtes et valeurs humaines, paysages fabuleux et citadelles assiégées, fées et dragons. C’est un descendant direct des épopées mythologiques, dont il reprend les codes, pour mieux en jouer, et, depuis quelques années, les détourner et les transplanter dans d’autres domaines comme les romans policiers. Figures tutélaires : JRR Tolkien (Le Seigneur des Anneaux), CS Lewis (Le Monde de Narnia) ou Georges Martin (Le Trône de Fer).

Illustration : Gilles Francescano

Dernière mise à jour le 23 février 2015